Carte du monde zone1 zone2 zone3 zone4 zone5 zone6 zone0
Boite de texte Boite de texte de la zone 1 Boite de texte de la zone 2 Boite de texte de la zone 3 Boite de texte de la zone 4 Boite de texte de la zone 5 Boite de texte de la zone 6

Protection contre les arthropodes

Plusieurs maladies sont causées par les arthropodes. Cette grande famille regroupe des insectes (moustiques, mouches, poux, puces, etc.), des arachnides (araignées, scorpions, sarcoptes, tiques, etc.), des myriapodes (mille pattes) et des crustacés.

En général on peut éviter les maladies transmises par les arthropodes en interposant une barrière entre ceux-ci et nous, en les éloignant ou en les détruisant. La prévention comprend les mesures de protection individuelle et le contrôle de l'environnement.

1. DESTRUCTION

Mesures pour ceux qui résideront sous les tropiques: Assèchement des mares d'eau, maintien de l'herbe autour de la maison courte, installation de toilettes, isolement des fosses septiques, élimination des ordures ménagres, nettoyage fréquent des lits et du sol de la maison.

2. BARRIÈRE

Des mesures simples comme de garder les pièces closes et d'installer des moustiquaires aux portes et aux fenêtres réduira l'entrée des insectes.

Depuis quelques années, l'Organisation mondiale de la santé prône l'utilisation de moustiquaires autour des lits pour réduire la fréquence des piqûres d'insectes durant la nuit. Cette méthode est économique, simple et sans effet secondaire pout l'être humain et l'environnement.

L'utilisation des filets diminue d'au moins 50% les épisodes de paludisme; l'ajout d'un insecticide (moustiquaire imprégnée de perméthrine) augmente l'efficacité de la moustiquaire en tuant les insectes ou en les éloignant; celà s'applique aussi pour les cafards, punaises, scorpions, araignées et serpents. Les moustiquaires imprégnées de perméthrine ne sont pas toxiques.

Distributeur au Canada: Les produits de santé T.R.I.P.S. Inc. 1000, Chemin Ste-Foy, bureau 14, Québec (Québec). Canada G1S 2L6 Téléphone / Télécopieur : 1-800-880-TRIP / 1-800-880-8747

3. INSECTIFUGES

a) Répulsif avec DEET (35 à 95 %)

Plusieurs produits éloignent les moustiques temporairement, mais seul le N,N-diéthyl-m-toluamide est recommandé. Une concentration minimale de 33% est requise. Application sur la peau ou les vêtements. La durée de l'effet varie selon la concentration en DEET. Cependant on ne recommande pas d'attendre plus de 4 heures entre chaque application, quelle que soit la concentration. Des enfants se sont déjà intoxiqués avec ce produit qui est absorbé par voie transcutanée. Une association du DEET avec un polymère en prévient l'absoption transcutanée, et la toxicité, est disponible dans certains pays (Ultrathon¨ aux États-Unis).

b) Diffuseurs d'insecticides, pyréthrinoîdes

Spirale à faire brûler, comme de l'encens, utile dans une pièce fermée, avant d'entrer sous une moustiquaire. La fumée de combustion des serpentins n'est pas toxique pour les humains, même dans une pièce fermée, bien qu'elle puisse incommoder certains asthmatiques.

Diffuseurs électriques ou à piles pourvus de plaquettes imprégnées de pyréthrinoîdes.

c) Perméthrine

Produit vétérinaire. On y baigne les tissus (vêtement, moustiquaire) inodore et ne tache pas. Dure des semaines, ne part pas au lavage, tue les moustiques au contact. Non toxique même pour les enfants.

Nous vous référons aux recommandations des fabricants pour la bonne utilisation des produits.